Psychologie évolutionnaire

Vivre le moment présent

Être dans le moment présent c’est déjouer l’astral. C’est difficile d’y être à cause de nos mémoires, de nos pensées et notre propension naturelle à vivre dans le passé ou se projeter dans le futur.

Quand vous êtes dans le moment présent, toute votre énergie est dans ce que vous faites. Le temps s’arrête (ou n’existe plus), vos corps sont alignés. Vous êtes dans votre énergie vous touchez du doigt votre êtreté. Cela n’a pas besoin d’être un feu d’artifice, « vous êtes… point ».

Vous vivrez de plus en plus votre moment présent au fur et à mesure que votre énergie descend dans la matière, c’est la résultante de votre travail sur vos corps. Vous vous sentez ancré 

et en présence. J’appelle cela « se sentir tout là ». Dans ce moment aucune pensée du passé ou du futur ne vient «squatter » votre mental, c’est la paix et une sensation de bien-être..

Vivre son moment présent c’est contenir son temps. On vit tous un moment ou un autre, une situation de vie où tout est fluide et quand l’on s’en rend compte, on en apprécie la plénitude, le calme et la simplicité. Cela arrive sans qu’on le cherche, c’est un moment où l’on goûte de notre esprit, notre vibration. Cela nous démontre que hors polarité nous sommes bien, cela nous sert de balise, d’exemple afin de pouvoir nous ramener à son centre (le témoin) lorsque nous sommes déstabilisés à travers des expériences de vie.

L’égo a besoin de cela pour se faire une impression de la réalité, car il est de nature très insécure et des expériences du moment présent lui donnent une mesure. Ce qui lui permet d’apprivoiser sa lumière et d’être progressivement en phase avec elle. Petit à petit l’égo ne fera plus interférence à son processus d’intégration, au contraire il acquiescera et ira dans le sens du mouvement que l’ajusteur de pensée lui imposera.

À ce moment un grand pas sera fait et le travail sur nos corps subtils sera grandement facilité. Le combat se fera à un autre niveau. L’astral toujours aux aguets nous attend ou on ne s’y attend pas. Cependant, cela n’est pas grave, car maintenant que l’on connaît la « game » on épure progressivement à grands coups de «jet de volonté réelle» les formes mémoires qui se présentent.

On SAIT hors de tout doute que nous sommes en processus de reconnexion à notre source. Il nous reste qu’à gérer le temps.

 

Vous pouvez partager en tout ou en partie les textes à condition d’en donner la source

Soit: psychologieevolutionnaire.com.