Psychologie évolutionnaire

Ne pas croire


Ne pas croire est une clé fondamentale. Elle est un principe important de la psychologie évolutionnaire.
Elle fonctionne de concert avec la pensée qui vient d’ailleurs, la pensée est de la télépathie, venant des plans, qu’ils soient astraux ou mentaux.
On ne devrait jamais croire, mais seulement regarder si cela a du sens pour nous ou pas sans s’y attacher. Croire une pensée ou une personne ou quoi que ce soit d’autre, nous assujettie à la forme. Ne pas croire veut dire ne jamais être affecté émotivement ou mentalement par aucune forme quelque soit la forme. Ce qui nous libère de celle-ci et de ses illusions, et nous permet d'être libres et de voir clair.

 

Ne pas croire nous libère de l’impression de la forme. Nous croyons car on recherche la vérité. Toutes les croyances mènent à la déception lorsque le mensonge est dévoilé. Le mensonge étant la polarité inverse de la vérité.
 
Croire sécurise l’égo mais n’est pas intelligent. Par exemple, je reçois cette pensée dans ma tête à l'effet que « Je ne suis pas à la hauteur » en réfléchissant à un projet à faire, cela a pour effet de créer des tensions et de me faire vivre toutes sortes d'émotions négatives (faisant références à nos failles). C’est important de ne pas y croire, par contre si vous réalisez au moment où vous recevez cette pensée, que premièrement ce n’est pas vous qui pensez à cela, mais plutôt qu’on vous fait penser à cela, cela vous emmènera à observer et par conséquent rendre plus facile de « Ne pas y croire ».
 
Lorsqu'on regarde notre vie, nous nous apercevons que nous sommes confrontés à nos croyances tous les jours. Nous avons été éduqués à croire tout ce qu’on nous enseigne comme étant prétendument la vérité. Nous vivons dans un monde de polarité/dualité et de mensonge. Le simple fait de réaliser cela, est déjà un grand pas vers une ouverture plus grande de notre réalité et cela nous prépare à développer notre discernement. Nous sommes constamment emmenés à croire, car nous sommes programmées astralement à cela. Que ce soit lors d’une conversation ou d'une lecture, les pensées qui se bousculent dans notre tête, etc. Ne pas croire n’est pas nier. Il faut simplement apprendre à ne pas mettre de valeur dedans, car lorsqu'on y met une valeur/importance on y met une émotion et de l’attachement. Les valeurs que l'on croit nous sécurisent [sécurise l’égo qui n’aime pas être dans le vide], nous donne l’impression de repères concrets, mais en fait cela vient de nos mémoires d’âme.
 
Ne pas croire sans nier nous emmène petit à petit à supporter notre énergie et nous centrer dans notre identité réelle. Bien sûr, cela est un processus à long terme. Il y a différents niveaux de croyance, il y a celle qui s’élimine toute seule avec le temps et l’expérience et celle plus subtile et occulte qui souvent s’élimine après une grosse déception et une grande souffrance. Déjà, qu’on sache qu’il est important d’être vigilant et d’observer notre réaction face à la vie et aux évènements pour « Voir » notre état de liberté à vivre celle-ci, ou se rendre compte de notre malaise ou tension. 

 

                                                     Vous pouvez partager en tout ou en partie les textes à condition d’en donner la source

Soit: psychologieevolutionnaire.com