Psychologie évolutionnaire

Les émotions, réflex du corps astral

et de notre âme 

 

Toutes les fois que nous vivons une émotion, si grande ou petite qu’elle soit, nous vivons la réminiscence d’une mémoire d’âme. Si nous n’avions pas de mémoire d’âme, nous n’aurions pas d’émotions. Notre esprit (source) n’a aucune émotion. Quelle que soit l’émotion que nous vivons, elle est unique. Mettez 10 personnes devant la même situation et personne ne le verra de la même façon, car aucun n’a les mêmes mémoires. Chaque émotion se décline sur une variation à l’infini en intensité et qualité d’impression. 

 

 

C’est un monde complexe vu d’ici, mais vu de notre mental supérieur très simple à saisir, car il n’est pas impressionné par la forme. Parce que nous avons un corps astral, nous vivons dans un monde d’impression dualitaire. Nos émotions donnent la sensation d’être vivant et remplissent notre vide intérieur, qui a été créé lors de la coupure d’avec notre lumière après la descente de l’âme dans la matière. 

C’est de là que vient notre sensation de solitude profonde, de manque inconsolable, lorsque l’on se permet de s’y arrêter. Pour la plupart des gens, cela reste une impression floue de malaise non identifiable et pour ne pas vibrer notre vide nous remplissons notre vie d’impressions à travers différentes activités. Lorsque l’on recherche le grand amour afin de nous sentir rempli et plus seul, nous déplaçons en fait notre besoin, car notre besoin réel est d’être de nouveau consciemment reliés à notre source. Elle est là et a toujours été là, mais incapable de nous rejoindre, car l’accumulation des mémoires qui se sont faites au cours des vies obstrue le passage de notre lumière. Nous avons été coupés de notre source/esprit/lumière et nous sommes en deuil depuis des centaines de milliers d’années et bien qu’on nous ais privé de cette présence elle est toujours inscrite dans nos cellules, cette conscience, que nous sommes des êtres cosmiques.

La bonne nouvelle est que les circuits universels sont rouverts et que de nombreuses personnes sur le globe ont commencé à fissurer de par leurs lumières l’épais manteau de mémoires qui entoure l’âme qu’on appelle le périsprit. Cela nous donne progressivement accès à une nouvelle réalité.

En devenant plus scient de notre vie, nous apprenons les lois de la forme et de l’énergie de la forme et comment les déjouer et les neutralisées. À chaque fois que nous le faisons consciemment, nous intégrons de l’énergie dans nos cellules. C’est ce qu’on appelle la fusion.

L’émotion en soi n’est pas le problème, c’est la manipulation à travers elle, qui l’est. En dehors de nous faire sentir vivant, l’émotion sert à faire vivre le monde de la mort et ceux qui le gèrent. Nous vivons dans un monde vampirique qui a besoin de nos fluides et de nos énergies pour leurs subsistances. L’émotion a une texture, une saveur, selon son taux vibratoire (haut ou bas), nous sommes manipulés par nos pensées qui sont génératrices d’émotions, la plupart du temps négatives, mais même celles dites positives ou spirituelles nourrissent le haut astral. Nos émotions nous enchainent donc, quelle que soit la forme.

Le premier travail sera donc de les reconnaitre et de les neutraliser. C’est un travail extrêmement difficile, car cela va à l’encontre des lois établies sur cette planète. C’est pour cette raison que seuls les humains en processus de conscientisation programmés par l’ajusteur de pensée peuvent y faire face. La pression autrement est trop grande. Seule notre lumière nous donne la force intérieure et la volonté réelle pour accomplir cette tâche et elle est titanesque. Cela nous emmènera à jeter un regard complètement nouveau sur notre réalité.

Toute impulsion de l’astral servira de planche de travail, et nous permettra de développer notre regard psychique et objectif et d’y voir plus clair. Enfin, nous serons de moins en moins magnétisés par cet astral qui nous habite. Ce sera la naissance de l’homme nouveau de demain.

 

Vous pouvez partager en tout ou en partie les textes à condition d’en donner la source

Soit: psychologieevolutionnaire.com.