Psychologie évolutionnaire

Le bonheur ou être bien dans sa peau

Vivre la vie sur cette planète n’est pas de tout repos et une partie de nous sait que cela est une abomination.

Bon gré mal gré, nous accumulons expérience sur expérience et le souffle court nous cherchons des moments de bonheur, nous cherchons à être heureux. Nous avons besoin de vivre autre chose que cette lutte incessante, nous cherchons des émotions qui nous remplissent et on appelle cela le bonheur ou être heureux. Lorsque cela arrive, nous sommes transportés dans un autre espace-temps et nous flottons sur un petit nuage, on trouve cela tellement agréable au point que l’on voudrait que cela ne s’arrête jamais. Pourtant, nous savons instinctivement que bientôt ce sera la fin.

Nous devons réaliser que la quête du bonheur est bien illusoire. L’espoir fait vivre et est l’opium du peuple et le garde dans ses griffes.

En réalité pour sortir de cette prison dualitaire nous devons développer la paix intérieure et être bien dans sa peau, car rien ne viendra de l’extérieur pour nous apaiser. Nous devrons l’arracher aux forces. Sur cette planète rien n’est offert gratuitement. Pour chaque bon moment (astral) il y aura un prix à payer c’est comme cela que fonctionne la polarité/dualité.

La porte de sortie est dans la neutralisation de l’astral en nous. Nous devons faire le deuil des feux d’artifice de la polarité positive, et cela inclut, même, le réconfort de la haute spiritualité. Ce n'est qu'en nous que nous pouvons faire l'unité.

Dans notre lumière réelle, il n’y a aucune émotion. C’est un saut dans le vide qui est difficile à accepter, car cela nous fait vivre un manque « de vie » qui est difficile à supporter,  mais cela est un passage obligé, une forme de sevrage de l’astral.

Être bien dans sa peau remplacera la recherche du bonheur en fonction du travail que l’on aura fait sur nos corps. À force de se faire « tabasser » par cette fausse vie on finit par dire « c’est assez » et là, commence le travail de retour à notre source, notre réalité.

De l’astral et tout ce qui la sous-tend, cela ne lâche pas prise facilement. C’est comme un pitbull ayant les dents bien plantées dans votre bras. Il faudra donc être plus intelligent que lui, afin de lui faire lâcher le morceau.

À partir du moment où vous vous choisissez en tant qu’Être vous faites interférence à votre astral. Ce sera donc une guerre sans merci ou petit à petit vous reprendrez du terrain. Votre vie sera plus calme. Le prix à payer sera exorbitant, car votre vie vous semblera sans attrait votre corps astral étant moins sollicité. Il vous faudra supporter le temps de cette vie et continuer votre travail de libération au jour le jour.

En gardant le focus sur ce qui est réellement important (votre libération), cela ne vous empêchera pas de profiter de cette vie, mais elle n’aura plus la même saveur, car vous en verrez les illusions. Certains secteurs seront plus difficiles que d’autres à laisser-aller. L’amour pour la femme est particulièrement sensible à gérer. Ce qui l’emmènera à devenir autonome émotivement, car dans les faits aucun homme ne peut lui donner ce qu’elle a vraiment de besoin.

Pour l’homme, renoncez aux joies de la sexualité dominante et du pouvoir dans la forme comme il le connaît et apprécie sera un grand défi, presque insurmontable.

Cependant une fois que l’on sent en soi les premières prémices d’un réel bien-être, commence la construction de l’identité réelle. Plus la lumière descend et plus notre canal se construit.

On s’habitue plus ou moins aux batailles bien que cela ne fasse pas notre affaire. On profitera de la paix en nous de plus en plus, sachant qu’il faudra relever régulièrement le défi. Le plus difficile étant de rester vigilant et de ne pas trop se prendre au sérieux. Tout cela est une grosse game !!!

Je ne vous conterais pas d’histoire cela ne sera pas facile, nous baignons dans l’astral nous sommes dans leur monde. La seule et unique chose qui nous permettra d’en sortir c’est notre volonté réelle qui est notre lumière ici avec nous. C’est un rapport de force entre nous et les mondes astraux. Cela est possible, nous en avons le pouvoir, nous devons le réaliser pleinement et absolument, car l’astral fera tout pour nous empêcher de le découvrir.

Au début la tâche semble impossible, mais dites-vous bien que si votre « ajusteur de pensée » a décidé de vous mettre en vibration c’est parce que c’est le temps et que vous avez la force intérieure et la volonté nécessaire pour neutraliser le pouvoir de l’astral sur vous.

Oubliez le bonheur et ses multiples plaisirs illusoires de cette vie planétaire bien que cela soit bien attractif. Une vie réelle vous attend au bout du chemin.

Vous pouvez partager en tout ou en partie les textes à condition d’en donner la source

Soit: psychologieevolutionnaire.com.